L'actuariel // métier // marché // Page 2

Marché - Page 2

Il est l’homme d’une seule compagnie. Entré il y a plus de 41 ans chez Watson Wyatt, John Haley est depuis 20 ans à la tête du groupe devenu Willis Towers Watson. Actuaire de formation, il répond à l’actuariel.

Bousculant le principe de la mutualisation, de nouveaux produits apparaissent pour répondre à des demandes toujours plus précises, toujours plus individuelles. Si l’heure est davantage à l’intention qu’au modèle, de nombreux acteurs semblent se préparer à cette révolution.

Le paysage s’est radicalement transformé au cours de la dernière décennie. Les multiples mutuelles professionnelles, de niche affinitaire ou encore locales, sont désormais largement devancées par la fusion des plus grandes. Pour quel service ?  Et à quel prix pour les adhérents ? Aperçu d’un secteur qui bouge.

La concentration importante qu’a connue (ou subie) l’industrie de l’assurance au cours des dernières années n’a-t-elle pas poussé la mutualisation à ses limites, et les assureurs, dans la recherche illusoire d’une taille sans cesse accrue, n’ont-ils pas perdu une base essentielle de leur métier : la mutualisation des risques ?

Faut-il investir dans la réduction des risques plutôt que dans leur couverture ? Ce qui paraît une évidence en matière de santé s’avère à l’épreuve des faits problématique. L’économie des comportements peut contribuer à la résolution de cette question cruciale.

Homme de lettres, Arnaud Chneiweiss troque volontiers sa casquette de délégué général de la FFA avec celle d’auteur de thriller. Un exercice qui lui permet de sortir des cadres, et d’alerter sur les excès d’une société parfois trop prudente.

Connexion