L'actuariel // métier // technique

Le 12 mars 2020, l’inimaginable se produit. Emmanuel Macron s’adresse aux Français et annonce le premier grand confinement. Cette décision, qui affectera l’ensemble de la société française, secteur assurantiel compris (1), marque véritablement le début d’une crise sanitaire et économique qui durera plus de deux ans. Pour le monde de l’assurance, c’est un réveil brutal. […]

« Réenchanter le partage des risques entre assurés et assureurs avec l’assurance participative » : et si on laissait la possibilité aux assurés de se regrouper lors de la signature de leur contrat d’assurance afin de partager une partie de leur risque entre eux ? L’économie collaborative L’économie collaborative se définit comme un modèle basé sur l’échange (ou la […]

L’étude des risques extrêmes est l’un des problèmes statistiques les plus complexes. La constitution de classes de risques caractérisées par leur queue de distribution, via des techniques de machine learning, est un champ prometteur pour la gestion des risques. En gestion des risques, le scénario le plus probable n’est pas nécessairement le plus important. C’est […]

Les données environnementales, sociales et de gouvernance (ESG) sont le socle de la finance durable. Mais elles restent difficiles à obtenir et les standards sont à inventer. Dans la conquête de ce marché, l’Europe, championne des fonds responsables, entend affirmer sa vision de l’ESG face aux Anglo-Saxons. Estimer la valeur d’une entreprise nécessite de s’appuyer […]

Sarah Dido, lauréate du prix Institut des actuaires du 32e Concours international des mémoires de l’Economie et de la Finance, organisé par le Centre des professions financières, a soutenu à l’EURIA son mémoire sur les risques psychosociaux. Face aux multiples évolutions connues ces dernières années par la société, un élément reste, dans le monde des […]

Dans le cadre des travaux de son groupe ALM, l’Institut des actuaires s’est intéressé à comparer les origines du risque de taux d’intérêt entre deux types d’activités : la banque de détail et l’assurance vie telles qu’elles sont exercées en France. Dans les lignes qui suivent, nous analysons les deux activités pour mettre en exergue les […]

Quelle place attribuer à l’Eurocroissance au sein d’une gamme de supports déjà riche et dans un environnement de taux d’intérêt durablement bas ?

Avec l’accroissement continu de la puissance de calcul et les possibilités offertes par le big data, les entreprises prennent conscience des gains de productivité colossaux qui peuvent être obtenus par une automatisation accrue des processus.

Cet article vise à décrire les dérives observées de 2009 à 2018 sur les remboursements en invalidité et en incapacité pour les années 2019 et 2020 et en prédire les évolutions. L’étude est fondée sur la base de données complète sur les dépenses d’Assurance maladie interrégimes, dite Open Damir. Pour l’analyse prédictive, la théorie des séries temporelles a été expérimentée.

Thomas Poinsignon est membre associé de l’Institut des actuaires.  À la suite d’un double cursus à l’ISUP et l’ESILV, il a soutenu son mémoire portant sur l’élaboration de « processus de tarification non-vie sur des données chiffrées et anonymisées » en 2019.

technique

Connexion