L'actuariel // métier // profession actuaire

Bénéfice paradoxal de l’éloignement forcé : l’accélération de la digitalisation des activités professionnelles. La Maison des actuaires n’y fait pas exception, qui a, depuis mars 2020, revisité son fonctionnement et son « offre de services ». À l’avantage de ses publics, actuaires et au-delà. Dès le début du confinement en mars 2020, la question du télétravail, et plus globalement […]

Pour adopter un équilibre prudentiel et de rentabilité, les assureurs doivent compter non seulement avec le droit et la réglementation, mais également avec les décisions de justice qui font jurisprudence. Regards croisés de professionnels du droit, de l’assurance et de l’actuariat.   Le tribunal de commerce de Paris a condamné, le 17 septembre, Axa à indemniser […]

Philippe Talleux est le nouveau président de l’Institut des actuaires. Attaché à l’intérêt général autant qu’aux vertus du bénévolat, il détaille en quoi les deux figurent en tête de ses priorités. L’Actuariel : Vous venez d’être élu* président de l’Institut des actuaires (et à ce titre directeur de publication de L’Actuariel). Qu’est-ce qui a motivé cet […]

La science actuarielle a toujours entretenu un lien très fort avec son activité opérationnelle. A l’ère de la data science et de la révolution numérique, l’internalisation d’une force dédiée à la recherche rencontre un regain d’intérêt certain La question de la structuration d’une équipe de recherche constitue cependant un enjeu stratégique et organisationnel de taille. Décryptage.

Du recrutement des sujets à la constitution de l’échantillon, différents types de biais sont susceptibles d’être introduits dans les études. En les identifiant, il est possible d’interroger leur influence sur les résultats et, parfois, d’en corriger les effets.

Solva II, l’écume d’une lame de fond

Quels défis attendant les actuaires d’aujourd’hui ? Quels sont les atouts pour les relever ?

La nouvelle aurait pu passer sous les radars du lecteur non actuaire. Depuis le 1er janvier 2018, la norme de pratique actuarielle dite « NPA5 » est entrée en vigueur, encadrant pour les actuaires membres de l’Institut des actuaires l’utilisation et la protection des données massives, des données à caractère personnel et des données de santé. Une première mondiale, devançant même l’entrée en vigueur de l’européen RGPD.

Nous sortons de l’âge du capitalisme pour entrer dans l’ère de la connaissance. Avec comme conséquence la mort de la finance et l’avènement de la data. L’impact est sans précédent sur le modèle de rentabilité des assureurs. Les actuaires doivent devenir « insurance data scientists » pour maximiser leur pertinence dans cet écosystème renouvelé.

profession actuaire

Connexion