L'actuariel // Rencontre // Page 2

Page 2

Fort de dix années passées à la division en charge des recommandations de politique monétaire, Alain Durré évoque le pouvoir circonscrit de la Banque centrale européenne (BCE). Malgré un contexte de taux bas, Alain Durré ne croit pas à un scénario catastrophe pour les banques et les assureurs.

En cette rentrée, Lucrezia Reichlin publie « La Banque centrale européenne et la crise de l’euro »*. Dans cet essai, elle explique les faiblesses du cadre institutionnel de la zone euro observées entre 2007 et 2015, pendant la crise financière et met en évidence la nécessité de consolider le système.

L’EpE, sous la présidence de Jean-Dominique Sénard, entend responsabiliser les entreprises face aux enjeux environnementaux. Claire Tutenuit alerte sur l’urgence d’anticiper les risques liés au climat et à la biodiversité.

La ligne directrice d’Alain Grandjean est claire : concilier la logique économique et les enjeux environnementaux et sociaux. Il répond à L’Actuariel et expose son projet « Libérer l’investissement vert »

L’économiste Patrick Artus entend se distinguer des prévisionnistes et s’affranchir des modèles. Il livre à l’actuariel son analyse des risques politiques, sociaux et, surtout, climatiques.

Il est l’homme d’une seule compagnie. Entré il y a plus de 41 ans chez Watson Wyatt, John Haley est depuis 20 ans à la tête du groupe devenu Willis Towers Watson. Actuaire de formation, il répond à l’actuariel.

Auteur, avec Jean-Hervé Lorenzi, du livre L’Avenir de notre liberté. Faut-il démanteler Google… et quelques autres ?, Mickaël Berrebi, appelle le politique à reprendre la main sur les « prophètes technologiques ».

Homme de lettres, Arnaud Chneiweiss troque volontiers sa casquette de délégué général de la FFA avec celle d’auteur de thriller. Un exercice qui lui permet de sortir des cadres, et d’alerter sur les excès d’une société parfois trop prudente.

Connexion